Saharidj : Les lycéens interpellent Benbouzid

Les élèves du lycée de Saharidj (50 km à l’est de Bouira) sont en grève depuis mardi dernier. Accompagnés de leurs parents, d’enseignants et d’élus locaux, ils se sont rendus mercredi à la direction de l’éducation pour dénoncer l’attitude des responsables en charge du secteur.

Les protestataires ont ainsi brandi la menace de durcir le ton si les responsables du secteur ne prennent pas en compte leurs revendications : la dotation de l’établissement en équipements pédagogiques et en personnel. Les membres de la délégation ont regretté que toutes les correspondances adressées aux responsables compétents, dont le directeur de l’éducation, le wali de Bouira et le ministre Benbouzid soient restées lettre morte. « Le wali s’est personnellement engagé à prendre en charge nos sollicitations, mais il s’est avéré qu’il ne s’agit là que de fausses promesses », diront nos interlocuteurs. M. Azidane, représentant des enseignants qui fera un exposé des actions entreprises depuis novembre 2007, dira que « plusieurs rapports ont été envoyés à qui de droit, mais la situation demeure la même, et les élèves sont privés du minimum de moyens pédagogiques, dont les équipements de laboratoire qui privent les lycéens des séances des travaux pratiques, jamais effectuées à ce niveau ».

M. Mghellat, représentant de l’Association des parents d’élèves soutient quant à lui que les responsables « ont fait preuve d’ingratitude à notre égard, et aujourd’hui, pour fuir leurs responsabilités, ils se cachent dans leurs bureaux en refusant de nous recevoir, ne serait-ce que pour nous entendre ». En réaction à ce comportement jugé indigne, les membres de la délégation déclarent ne pas reculer et maintiennent leur action jusqu’à satisfaction de leurs revendications. La même position est partagée par M. Ouarab, vice-président de l’APC de Saharidj, qui dira que l’assemblée communale a saisi les responsables à propos de ce cas, mais sans suite. Sur ce, les élèves, toujours en grève, interpellent le ministre de l’Education nationale pour prendre les mesures adéquates, faute de quoi ils menacent d’investir la rue.

Par Lyazid Khaber

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Info33 |
Le rouge et le noir |
nassimok |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Villa à vendre dans le Péri...
| Libye
| Algeria News - Algérie Actu...