Une trentaine de suicides en un an

Les chiffres établis récemment portent la wilaya de Bouira en haut de l’échelle au niveau national, avec au moins une trentaine de cas de suicides enregistrés depuis le début de l’année.

 

Des sources évoquent des proportions alarmantes du suicide, notamment au niveau des zones de montagne où les facteurs de la misère et du chômage sont souvent à l’origine de ces actes désespérés. On cite entre autres le cas de la daïra de Bechloul, où le nombre de suicidés s’est pratiquement décuplé ces dernières années. Durant l’été dernier, pas moins de trois suicides ont été enregistrés dans la seule commune d’El Esnam, autant dans les daïras de M’Chedallah à l’est et à Sour El Ghozlane à l’extrême sud de la wilaya. Le dernier bilan effectué par les services de la Gendarmerie nationale montre que la commune d’El Hachimia (sud de Bouira) arrive en tête des statistiques avec pas moins de 7 cas de suicide depuis le début de l’année. Ce ne sont là que des exemples, puisque la réalité démontre que les facteurs jugés comme favorisant le recours au suicide sont omniprésents. C’est dire qu’un débat de fond doit être ouvert pour comprendre les raisons de l’aggravation du phénomène du suicide.

Par Lyazid Khaber

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Info33 |
Le rouge et le noir |
nassimok |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Villa à vendre dans le Péri...
| Libye
| Algeria News - Algérie Actu...